Aller au contenu principal

Accélérateur de projets citoyens

En lien avec la démarche ÉcoQuartier, le Ministère de la Cohésion des Territoires (DGALN/DHUP/AD4) a décidé de lancer l’accélérateur de projets citoyens, qui vise à encourager et à accompagner des dynamiques existantes, émanant d’habitants.

Les projets visés, co-portés par une instance citoyenne et une collectivité, doivent réinterroger un cadre de vie en travaillant sur les usages, les changements de pratiques, et sur une vision partagée de leur territoire.

L’ambition de l’accélérateur de projets citoyens est d’approfondir le lien entre deux univers encore éloignés : d’un côté, les initiatives citoyennes, de l’autre les projets conduits par des institutionnels ou des professionnels. Les premières expérimentations qui ont rejoint la démarche ÉcoQuartier montrent qu’un espace de dialogue est possible et que les services de l’Etat, présents sur le territoire, peuvent avoir un rôle à jouer pour faciliter la coopération entre acteurs.

Le cadre de réflexion proposé par la démarche ÉcoQuartier est un outil pour travailler la complémentarité entre acteurs. L’enjeu est de pouvoir favoriser la mise en synergie des initiatives et élaborer progressivement un projet d’aménagement durable véritablement partagé entre acteurs d’un territoire.

L’accélérateur de projets citoyens répond ainsi à différents objectifs :

  • Accompagner des dynamiques engendrées par des habitants dans leurs lieux de vie,
  • Aider à une appropriation de l’espace par les habitants via le projet : travail sur les usages et les changements de pratiques, et une vision partagée de leur territoire,
  • Mettre en réseau les initiatives à travers notamment des séminaires,
  • Capitaliser à partir de ces expérimentations,
  • Enrichir le référentiel ÉcoQuartier,
  • Créer une communauté de projets pilotes, en vue de diffuser et parrainer d’autres projets citoyens,
  • Essaimer ces nouvelles pratiques.
     

Qu'entend par initiatives citoyennes dans le champ de l’aménagement durable ?

La notion peut recouvrir toutes les démarches portées par les habitants et des usagers d’un quartier qui ont pour ambitions la transformation du cadre de vie, l’animation de la vie locale, le développement d’activités, l’amélioration des déplacements ou encore l’appropriation des espaces publics. L’une des ambitions essentielle est de mettre en oeuvre un projet de transition écologique à l’échelle très locale, d’un quartier, d’un bourg ou encore d’un hameau. Les projets à l’initiative de citoyens travaillent davantage sur les usages et les changements de modes de vie. Ces initiatives citoyennes peuvent au départ s’intéresser à différentes problématiques locales : la mobilité, la résilience face à des risques, la santé, la solidarité...

L’accélérateur de projets citoyens pourra ainsi accompagner le passage d’actions citoyennes isolées à un écosystème d’actions s’inscrivant dans un projet du territoire.


Date limite de dépôt des projets : 30 septembre 2020.

> Consulter et télécharger le cahier des charges de l'accélérateur de projets citoyens
 

> Le schéma de l'accélérateur de projets citoyens

publié le

28 juillet 2020

par :

Fabienne Anquetil